Chaque 8 septembre la WCPT (World Confederation for Physical Therapy) organise la Journée mondiale de la Physiothérapie.  Parce que dans ses missions figure la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession et donc sa promotion, l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes, a décidé de promouvoir cette manifestation.

Pour nous, masseurs kinésithérapeutes français l’édition 2011 de cette journée mondiale va revêtir un caractère particulier puisque cette année a été décrétée, dans notre pays, « année des patients. »

Or, l’Ordre est une institution qui a été chargée par le législateur d’une mission de service public dont le but est d’assurer aux patients la qualité et la sécurité des soins ; qualité garantie par la responsabilité assumée par l’ensemble des conseillers ordinaux départementaux, régionaux et nationaux.

Parce que son rôle est de s’assurer que les soins dispensés le sont réalisés dans les règles de l’art et dans le respect des dernières avancées de la science, il est indispensable que l’Ordre s’implique dans la formation des professionnels et dans l’évaluation de leurs pratiques.

C’est ce qu’il a fait depuis sa création en remplissant une mission d’Evaluation des pratiques professionnelles et , plus récemment, en s’impliquant dans des actions de formation des masseurs kinésithérapeutes.

Avec l’Institut national du cancer (INCa), les Conseils départementaux et Régionaux de l’Ordre ont organisé, partout en France, des sessions de formation sur la détection précoce des cancers de la peau. Un module de formation sur internet a même été mis en place pour les praticiens.

Avec la Société Française de Rééducation et d’Education Neuro Motrice (SFRENM) et France AVC, une association de patients, l’Ordre s’est impliqué dans la réalisation et la diffusion d’un livret destiné au patients, aux aidants et aux rééducateurs intitulé « informations et programmes d’exercice dans les suites d’un AVC. En participant, quelques mois plus tard à l’organisation d’une journée scientifique sur ce thème, l’Ordre entendait démontrer que les masseurs kinésithérapeutes sont au centre de l’amélioration de la qualité de l’accompagnement des patients victimes d’AVC.

C’est pourquoi, aujourd’hui, l’Ordre souhaite s’associer à cette journée mondiale en relayant, ici, les informations diffusées par la Confédération mondiale des physiothérapeutes (WCPT) qui propose différents documents pour promouvoir la profession.

http://www.wcpt.org/wptday11

 

Jean-Paul David
Président du Conseil national