Coût des études et rémunérations à l’hôpital public

Une députée LREM interpelle le ministère

Actualité des étudiants

Le journal Officiel de la République Française du 08 août publie une question écrite de Madame Caroline Janvier députée du Loiret (LREM) dans laquelle elle interroge la ministère des Solidarités et de la Santé « sur la situation de la profession de masseur-kinésithérapeute au regard des coûts disparates des formations qui leurs sont proposées et de leur rémunération à l’hôpital. » Elle y pointe, « une disparité de coût assez importante, de 184 à 9 200 euros l’année » selon les IFMK pour « obtenir le même diplôme » ainsi qu’un « traitement inégalitaire à l’hôpital où la rémunération pour un masseur-kinésithérapeute de classe normale et appartenant au premier échelon (catégorie B) s’élève à 1 626,05 euros brut par mois. »

Le 1er août dernier, Pascale Mathieu et Jean-François Dumas avaient rencontré Madame Janvier et l’avaient alertée sur ces questions qui constituent une inégalité entre les étudiants et renforce la pénurie de praticiens hospitaliers.

Documents
à télécharger