Lors du salon Rééduca les 05, 06 et 07 octobre

Ramez contre le cancer

Actualité des kinés.

Pendant le salon REEDUCA, les 5, 6 et 7 octobre prochains au Parc des Expositions de la porte de Versailles, à Paris, le challenge Avirose organisé par l’Ordre proposera à tous les visiteurs qui le souhaitent de faire, après une initiation au bon geste et sous le contrôle de la Fédération française d’aviron, leurs premiers pas sur un rameur indoor.

Les mètres parcourus seront transformés en euros reversés à « Rose-association » (reconnue d’intérêt général), qui a pour objet d’informer, d’accueillir, de soutenir et de défendre les droits des personnes touchées par le cancer.

Avirose est un concept d’entrainement sur ergomètre ou rameur indoor pour les femmes opérées d’un cancer du sein, réalisable à tout moment de leur parcours.

Développée par une kinésithérapeute, Jocelyne Rolland, créatrice du Rose Pilates, ce concept comprend différentes étapes allant du bilan du kinésithérapeute pour donner le feu vert à la reprise de l’activité physique jusqu’à l’autonomisation de la patiente incluant son entrainement sur ergomètre dans son hygiène de vie. L’entrainement sur rameur optimisera les résultats de la kinésithérapie. Pour que cet entrainement soit totalement bénéfique l’apprentissage du geste de ramer sur ergomètre se fera soit par le kinésithérapeute lui-même (équipé et formé) soit par un coach aviron santé évoluant dans un club d’aviron ayant reçu le label « aviron santé » de la Fédération Française d’aviron qui cautionne Avirose.

A partir de cet apprentissage un entrainement contrôlé sera mis en place à l’aide de fiches Avirose conçues sur la base des protocoles Aviron Santé et adaptées au cancer du sein.

Éducateur sportif de fait, le kinésithérapeute pourra trouver dans le concept Avirose l’opportunité de mettre en pratique cette compétence.  Après un cancer du sein, la reprise de l’activité physique est vitale ; le kinésithérapeute peut être un acteur capital de cette remise en forme.

Cette opération sera l’occasion de mettre en valeur rôle capital du kinésithérapeute pour le retour à l’activité physique des personnes atteintes d’affection longue durée (ALD).

À voir aussi

Actualité de l'ordre

Retour en images sur le salon Rééduca

Sport, solidarité et politique professionnelle pendant 3...

Lire la suite