Prise en charge des nourrissons atteints de bronchiolite

Actualité des kinés.

Alors que l’Ordre a réaffirmé avec force, dans un communiqué qui a largement été repris par la presse, le rôle essentiel du kinésithérapeute dans la prise en charge du nourrisson atteint de bronchiolite, il poursuit sa mission de défense de l’honneur de la profession en éditant une affiche, téléchargeable sur notre site.

Le message qu’elle véhicule, à destination des parents, réaffirme le rôle essentiel de la kinésithérapie respiratoire dans  le soulagement du nourrisson et la prévention de l’aggravation de la maladie.

Au-delà, l’Ordre a pris contact avec l’Ordre des médecins et envisage de communiquer vers les généralistes sur les études évoquées par l’article de la revue Prescrire.

L’analyse de ces études met en évidence que :
– seulement 3 études se rapportent aux techniques de l’école francophone ;
– parmi ces 3 études exploitables, une est favorable à la kinésithérapie respiratoire ;
– ces études portent sur les nourrissons hospitalisés, c’est à dire 2 à 3 % des nourrissons ;
– 2 études sur 3 ne mettent pas en évidence d’effets secondaires de la kinésithérapie ;
– aucune des 3 ne parle de fractures costales.

Documents
à télécharger