Remise de la seconde partie du Prix de l’Ordre 2014 à Marin Guy

Marin Guy, premier lauréat du Prix de l’Ordre catégorie espoir, a reçu le jeudi 10 octobre la seconde partie de son prix, conditionnée par la poursuite des études en master 2.

Actualité des kinés.

Marin Guy a été, en 2014, le premier lauréat du prix de l’ordre dans une catégorie qui n’existe plus aujourd’hui, celle des « espoirs ». Elle récompensait alors le meilleur mémoire de fin d’études. Celui de Marin Guy, soutenu à l’IFMK de Bègles-Aquitaine avait pour thème : « Acceptabilité d’une application « e-santé » par les patients ».

Cette application mobile (doado.fr) permet aux patients opérés du rachis de retrouver des conseils en postopératoire et de devenir ainsi acteurs de leur traitement.

Marin Guy est clinicien au Centre aquitain du dos à Pessac en Gironde, un établissement spécialisé dans la chirurgie du dos ou l’application qu’a conçue son confrère François Ripoll est utilisée quotidiennement par les patients du centre depuis plus de cinq ans.

Il est également formateur dans les IFMK de Bègles et d’Évreux où il enseigne dans le domaine des nouvelles technologies en santé. Rappelons que Marin Guy était intervenu en tant qu’expert dans le cadre du colloque que le conseil national avait organisé en 2017 sur le thème : « kinésithérapie et nouvelles technologies : quelle place pour l’humain ? »

Parallèlement, avec son confrère Alexandre Perez, il développe une activité de conseil et de formation dans les domaines des nouvelles technologies et de la santé publique, en collaboration avec des kinésithérapeutes, médecins, diététiciens et psychologues.

Entrepreneur, il est président de Croc and Move, une association qu’il a créée avec d’autres professionnels de santé et qui réalise des actions de prévention et de promotion de la santé auprès du public en sensibilisant, initiant et éduquant à l’alimentation, l’activité physique et le psycho-environnemental. Il envisage de transformer cette association, avec Alexandre Perez, en Communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) en lien avec les professionnels de santé, les habitants, des chercheurs, des acteurs économiques et des communautés territoriales.

Marin Guy est titulaire de 4 Diplômes universitaires et d’un diplôme inter universitaire. Il est également titulaire d’un Master 2 « responsable d’ingénierie des systèmes d’organisations ». C’est ce qui lui vaut aujourd’hui de recevoir la seconde partie du prix qui lui a été décerné en 2014.