Répertoire opérationnel des ressources

Lancement officiel en Ile de France

Actualité des kinés.

Le 04 juin avait lieu à Paris le lancement officiel de l’intégration des kinésithérapeutes libéraux d’Ile de France dans le Répertoire Opérationnel des Ressources (ROR). Le ROR est un outil numérique qui permet à chaque kinésithérapeute libéral de décrire les spécificités d’exercice qu’il pratique dans son cabinet.

Ce programme porté par le ministère en charge de la Santé par l’intermédiaire des Agences régionales de santé et mis en place par l’URPS kiné d’Ile de France doit permettre d’apporter une réponse aux difficultés rencontrées par les kinésithérapeutes libéraux d’assurer des soins à l’ensemble de la population. De plus, alors que la pratique généraliste de la kinésithérapie tend à se rarifier pour voir éclore des profils de kinésithérapeutes de plus en plus spécifiques, pouvant répondre à des demandes très précises, mais ne couvrant plus l’ensemble du champ de la kinésithérapie, chaque professionnel inscrit dans le ROR pourra non seulement décrire son activité, mais également consulter celle de ses confrères, ce qui permettra, dans une zone donnée, d’assurer la continuité des soins.

Chaque kinésithérapeute pourra désormais, à l’aide de sa carte CPS aller sur le portail du ROR pour s’y inscrire et renseigner en détail l’activité qu’il réalise au sein de son cabinet. Ce projet est mené en partenariat avec l’Agence régionale de santé d’ile de France qui voit dans cet outil le moyen de fluidifier et d’optimiser les parcours de soins des patients.

L’Ordre s’est investi dans sa conception, pour s’assurer, notamment du respect de la déontologie. A cet égard, une convention garantissant ce respect a été signée entre l’Ordre, l’ARS Ile de France et l’URPS des kinésithérapeutes d’Ile de France. Pascale Mathieu présidente du conseil national a rappelé pendant son intervention que cet outil permettra d’améliorer l’accès aux kinésithérapeutes.

Carole Bureau-Bonnard, députée de l’Oise (LREM) et vice-présidente de l’Assemblée nationale ainsi qu’Annaïg Le Meur députée du Finistère (LREM), toutes deux kinésithérapeutes ont participé à cette soirée qui a réuni, outre de nombreux kinésithérapeutes des représentants de l’ARS d’Ile de France et du Groupement de coopération sanitaire Sesan support technique du projet.

À voir aussi

Actualité des kinés.

Répertoire opérationnel des ressources

Identifier l’offre de soins en...

Lire la suite
Actualité des kinés.

Répertoire opérationnel des ressources

Mieux identifier l’offre de soins en kinésithérapie sur un...

Lire la suite