La Réunion – Mayotte

L’Ordre à la rencontre des professionnels

Actualité de l'ordre

Pascale Mathieu et une délégation du bureau du Conseil national sont actuellement à La Réunion. Ce déplacement a été l’occasion d’une série d’échanges avec de nombreux masseurs–kinésithérapeutes libéraux et salariés mais également différents acteurs professionnels et institutionnels de l’île.

Au cours de ce déplacement, la Présidente de l’Ordre a inauguré les nouveaux locaux du Conseil interrégional de La Réunion et Mayotte.

Un premier rendez-vous a eu lieu au tribunal administratif de Saint-Denis pour une entrevue avec le président de la Chambre disciplinaire de première instance (CDPI) de la région La Réunion-Mayotte : Pierre-Henri d’Argenson qui a présidé, le 5 novembre, la première audience de la CDPI. Celle-ci a été créée en 2017 en même temps que le conseil régional de l’Ordre La Réunion-Mayotte. Auparavant, l’instance disciplinaire était rattachée au conseil régional d’Ile de France.

La délégation a également rencontré des praticiens libéraux et salariés exerçant dans différents secteurs de l’île. Elle s’est rendue au Centre hospitalier régional de Saint-Denis où, après une présentation du service de rééducation par Frédérique Robert, cadre de santé, elle a pu s’entretenir avec l’équipe de rééducation et présenter les résultats de l’étude réalisée par l’observatoire de la démographie du Conseil national.

Le lendemain, avant de rencontrer, M. Josserand-Jaillet, président du Tribunal administratif, la présidente du Conseil national était l’invitée d’Antenne-Réunion, une télévision régionale sur l’antenne de laquelle elle a pu s’exprimer sur la crise que traverse la kinésithérapie salariée, sur le rôle irremplaçable des kinésithérapeutes et sur les solutions pour permettre un égal accès aux soins de kinésithérapie à tous les patients. Retrouvez ici, son interview :

http://www.linfo.re/la-reunion/sante/pascale-mathieu-il-y-a-une-vraie-attractivite-de-la-reunion?fbclid=IwAR3HzbsswFZ_KG_G3WLVeTvRScgGRZ612kAtsnxRnnR2VGNVDgwgYp-fB-Q

Le 7 novembre, les représentants du Conseil national se sont rendus dans le cabinet libéral de Mathieu Gourdon, un praticien du Tampon.

Plus tard, au CHU Sud Réunion, les membres de la délégation ont visité le plateau technique de 620 m² du service de médecine physique et de réadaptation. Un plateau qui participe aussi à l’attractivité des jeunes kinésithérapeutes pour exercer comme salariés. Dans ce service, 9 kinésithérapeutes, 5 ergothérapeutes et 1 Staps APA exercent et pourvoient tous les postes nécessaires à son bon fonctionnement.

En fin de journée, la délégation a été reçue à l’IFMK de La Réunion. L’établissement qui accueille 4 promotions de 20 étudiants réunionnais et dont les frais d’études sont alignés sur ceux de l’université fêtait ses 10 ans. Accueillie par son directeur Thierry Bouvier, Pascal Mathieu a échangé avec l’équipe pédagogique avant de participer à une conférence anniversaire introduite par le représentant de Mme Ladoucette, directrice de l’ARS Océan indien.

Plus tard, une rencontre a eu lieu avec l’ensemble des salariés du CHU.

Le 8 novembre, retour dans le monde libéral avec la visite d’un cabinet au Port et des échanges constructifs avec Mélanie Manichewski, une kinésithérapeute qui pratique la balnéothérapie.

Dans la foulée, la délégation s’est rendue au centre de rééducation fonctionnelle Ylang Ylang au Port. La délégation a rencontré les 10 kinésithérapeutes de l’équipe et leur cadre Christophe Corré. Au menu des discussions :  les difficultés d’exercice et l’évolution de la profession.

Une réunion de travail a également eu lieu dans les nouveaux locaux qui abritent le conseil départemental et le conseil interrégional de l’Ordre. L’occasion d’évoquer, notamment, la situation sanitaire particulière à Mayotte.

À voir aussi

Création de l’inter département Réunion-Mayotte

Pierre Rigal et Yannick Ah-Pine respectivement vice-président et trésorier du Conseil...

Lire la suite