Le siège du Conseil national inauguré en présence de Madame Buzyn

Actualité de l'ordre

Madame Pascale Mathieu a inauguré, le 28 mai, en présence de Madame Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé les nouveaux locaux du Conseil national de l’ordre.

Dans le discours qu’elle a prononcé à cette occasion, la présidente du conseil national a rappelé à la ministre que depuis son organisation en 1946, la profession de kinésithérapeute « n’a cessé de se moderniser et de s’adapter aux transformations du système de santé, mais aussi aux besoins des patients. »

« Ces inquiétudes, et notamment celles concernant la kinésithérapie salariée ont largement été exprimées dans les très nombreuses contributions recueillies dans le cadre du Grand débat national » a indiqué Pascale Mathieu. « Des inquiétudes, mais également des attentes envers le gouvernement qui entrent en écho avec celles du président de la République. Plus de prévention, une meilleure prise en charge des plus fragiles, un accès aux soins facilité, plus de justice et d’équité » a-t-elle précisé.

La présidente du Conseil national de l’ordre a également évoqué un rapport de la FNEK sur le bien-être des étudiants qui met en lumière de grandes difficultés liées en grande partie au coût de leur formation, à l’épuisement lié au cumul entre le travail et les études, qui sont exigeantes, pour ceux qui n’ont pas le choix de s’y consacrer exclusivement.

Pascale Mathieu a enfin souligné l’engagement de l’Ordre dans la lutte contre les pratiques déviantes et le charlatanisme, l’universitarisation et la mise en œuvre des pratiques avancées pour les kinésithérapeutes.

Madame Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a dit vouloir compter sur l’engagement des kinésithérapeutes dans la mise en place de « Ma Santé 2022 » et manifesté sa volonté de voir leur place valorisée en matière d’éducation thérapeutique et de prévention dans la prise en charge du grand-âge. la ministre a dit savoir compter sur l’engagement de l’Ordre au service des patients et de la profession.

La Ministre a ensuite salué l’engagement de Jean-François Dumas pour la promotion et la défense de la profession, avant de lui remettre à ce titre les insignes de chevalier dans l’Ordre de la Légion d‘honneur.

Pour sa part, Jean-François Dumas, secrétaire général du Conseil national de l’ordre, a tenu à rappeler que la communauté professionnelle des kinésithérapeutes au service des patients, est « en grande difficulté. » Il a dit avoir « une pensée très forte pour les 93000 kinésithérapeutes qui prennent en charge plus de 2 millions de patients et patientes chaque jour dans des conditions de plus en plus épuisantes qui nous font redouter un point de rupture. » Il a porté la parole de ces professionnels qui sentent incompris et parfois même dévalorisés. « Ils vous demandent d’entendre leurs alertes : la Nation doit valoriser tous ceux, sans exception, qui consacrent leur vie à soigner leur prochain. Cette Légion d’honneur, chacun des 93000 kinésithérapeutes en détient une part, qu’ils soient tous honorés ce soir pour leur engagement comme acteurs essentiels de la santé publique. »

Retrouvez, les moments forts de l’inauguration et de la remise de la légion d’honneur en photos.