Se former

Garant de la qualité des soins et de la sécurité des patients

Actualités de la profession

> Un MOOC en partenariat avec l’Ordre

« Agir contre les maltraitances vis-à-vis des enfants, l'affaire de tous. »

Actualités de la profession

> Prescription d’APA aux patients en ALD

Le décret d’application garantit la sécurité des patients

Actualités de la profession

> RPPS : Répertoire partagé des professionnels de santé

Un identifiant unique pour faciliter vos démarches

Actualités de la profession

> Mon Ordre Officiel,

le bulletin de l’ordre vient de paraître

Mon ordre TV

Mon ordre TV

Chaîne YouTube de l'Ordre des Masseurs KinésithérapeutesChaîne Dailymotion de l'Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes

18/01/2017
CLIO Général - Ordre des Géomètres-experts.

18/01/2017
Rencontre CMK.

13/01/2017
Réunion Commission Exercice.

05/01/2017
Réunion du Bureau.

04/01/2017
Réunion CLIO Santé - Ordre des Médecins.

Agenda

L'ordre dans les territoires

L'ordre dans
les territoires

Se former

Depuis la rentrée 2015, la formation professionnelle des masseurs kinésithérapeutes est accessible après une année d’études universitaires. Les voies d’accès sont la Première année commune aux études de santé (PACES), Staps et Sciences. Un arrêté du 16 juin, précisait que ces 4 années en institut de formation seraient obligatoirement précédées par une année universitaire validée, prioritairement Paces.

Après cette année de formation-sélection, les études durent quatre ans. Une période de transition a été mise en place jusqu’à la rentrée 2016 incluse pour 13 des 45 Instituts de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK) répartis sur l’ensemble des régions (sauf la Corse).

Ces 13 instituts, qui auront jusqu’au 31 décembre pour passer une convention avec une université, sont ceux qui, jusqu’à présent recrutaient au moins partiellement par un concours Physique, Chimie, Biologie (PCB). 7 IFMK ont un recrutement exclusif par PCB, 6 ont un recrutement mixte.

Statistiquement, la possession d’un baccalauréat scientifique est à privilégier (plus de 97 % des entrants).

De façon pratique, à l’issue de leur Diplôme d’État, les futurs professionnels pourront faire valoir les 240 crédits de leur formation en institut, mais également les 60 crédits de leur année universitaire préalable.

La formation sera partagée en deux cycles de deux ans : le premier cycle étant consacré aux fondamentaux, à l’ingénierie de la kinésithérapie et à des savoirs transversaux (anglais, méthodologie, par exemple), le second étant plus pré professionnel (approfondissement des thèmes précédents et préparation à l’exercice).

L’objectif est de donner à l’issue de ces cinq années d’enseignement supérieur, les compétences pour exercer la profession dans toute sa diversité. En effet, la pratique de la masso-kinésithérapie comporte la promotion de la santé, la prévention, le diagnostic kinésithérapique et le traitement des troubles du mouvement ou de la motricité de la personne ainsi que des déficiences ou des altérations des capacités fonctionnelles.

La formation est régie par le décret et l’arrêté, datés du 2 septembre 2015. Elle est sanctionnée par un Diplôme d’État permettant l’exercice de la profession de masseur kinésithérapeute, dans toute sa diversité et dans toutes ses prérogatives sur l’ensemble du territoire national (DOM & TOM inclus). Grâce à des conventions ou moyennant des compléments de formation, l’exercice de la profession (Physical Therapist, Physiotherapist) est possible dans de nombreux pays au sein de l’Europe et au-delà (pour de plus amples renseignements).

Documents

Liste des instituts de formation en masso-kinésithérapie
23.10.2014 | 179 Ko | PDF


Décret n°2015 1110 du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute
20.10.2015 | 145 Ko | PDF


Arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute
20.10.2015 | 205 Ko | PDF