Les programmes

Depuis la rentrée 2015, la formation des masseurs kinésithérapeutes est accessible après une première année d’études universitaires.

Il existe 3 voies d’accès possibles :

  • PACES (Première année commune aux études de santé) : voie prédominante
  • L1 STS (Science Technologie et Santé)
  • L1 STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives)

Ou sur dossier après examen par l’institut pour certains cas bien précis :

  • certains professionnels diplômés médicaux et paramédicaux
  • les titulaires d’un diplôme de licence STAPS et licence sans le domaine sciences, technologies, santé
  • les titulaires d’un diplôme reconnu au grade Master

L’admission en Institut de formation est soumise à des quotas définis par le ministère en charge  de la santé. Ainsi, chaque année le ministère décide du nombre d’étudiants qui seront admis, et formés à la kinésithérapie, dans chaque région.  

Statistiquement, la possession d’un baccalauréat scientifique est à privilégier (plus de 97 % des entrants).

Un décret et un arrêté ont réorganisé la formation initiale des masseur-kinésithérapeute en septembre 2015 :

Le Bulletin Officiel de la Santé du 15 septembre 2015 a détaillé tout le contenu du nouveau format de formation initiale des masseurs-kinésithérapeutes.

Dispenses

L’arrêté du 26 août 2010, modifié par l’arrêté du 24 mai 2016, relatif aux dispenses d’épreuves accordées aux sportifs de haut niveau pour l’admission dans les instituts de formation en masso-kinésithérapie.

Les handicapés visuels

Les handicapés visuels remplissant les conditions de titres ou de diplômes  ou ayant été reçus à l’examen de niveau organisé à leur attention par chaque Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales des départements où se trouve une école agréée en vue de la préparation au Diplôme d’État de Masseur-Kinésithérapeute des handicapés visuels, sont autorisés à suivre la formation dans cette école, sous réserve que leur candidature ait été retenue par le conseil technique de l’établissement.

À voir aussi

Le RNCP

Instauré en 2002, le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) a pour...