accès aux études de médecine aux diplômés paramédicaux : engagement tenu

Dans les suites de la grande conférence de santé (mesure 4) « favoriser les passerelles entre les études paramédicales et médicales », le ministère des affaires sociales et de la santé a publié au Journal officiel, le 21 avril 2017, un arrêté ouvrant l’accès aux études de médecine à partir de la deuxième année ou troisième année aux professionnels paramédicaux.

Actualité des étudiants

Les kinésithérapeutes pourront donc, sous certaines conditions, suivre des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme sans avoir à passer les épreuves du concours de fin de première année commune aux études de santé (PACES) et pourront accéder directement en deuxième ou troisième année d’études. Ils devront, pour être éligibles à ce dispositif, remplir certaines conditions :

  • justifier d’un exercice professionnel de deux ans à temps plein
  • être titulaires d’un diplôme sanctionnant au moins trois années d’études supérieures

Le nombre de places affectées à chaque filière sera fixé par un arrêté.

Les candidats devront présenter un dossier de candidature, au plus tard le 31 mars de chaque année, auprès d’une unité de formation et de recherche médicale, odontologique ou pharmaceutique, ou d’une structure dispensant la formation de sage-femme. Un jury d’admission se chargera ensuite, après examen des dossiers de candidatures, de sélectionner les candidats qui seront convoqués à un entretien. À la suite de la sélection, le jury affectera  les candidats dans l’année (deuxième ou troisième) qui correspond le mieux à leur profil.

Pour plus d’informations : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034449796&dateTexte=&categorieLien=id

 

À voir aussi

Actualité de l'ordre

Accès direct en kinésithérapie : le cas de l’urgence

Le conseil national a lancé une campagne de communication sur l’accès...

Lire la suite