Covid-19 : questions fréquentes des kinésithérapeutes

Retrouvez les réponses aux questions des kinésithérapeutes libéraux et salariés sur le Covid-19.

Actualité des kinés.

Les professionnels de santé sont invités à s’inscrire à la liste de diffusion DGS-Urgent pour recevoir les informations à jour directement par e-mail.

 

Comment repérer et prendre en charge un patient suspect Covid-19 ?

Retrouvez sur ce lien la fiche de la mission COREB nationale.

 

Je dois interrompre mon activité, comment vais-je être indemnisé ?

Si vous êtes kinésithérapeute salarié, les mesures d’indemnisation sont prévues par décret : prestations en espèces maladie délivrées par les régimes d’assurance-maladie pour les personnes faisant l’objet d’une mesure d’isolement du fait d’avoir été en contact avec une personne malade du coronavirus ou d’avoir séjourné dans une zone concernée par un foyer épidémique de ce même virus et dans des conditions d’exposition de nature à transmettre cette maladie.

Si vous êtes kinésithérapeute libéral, l’Assurance maladie va prendre en charge, de manière dérogatoire, les indemnités journalières pour l’ensemble des professionnels de santé libéraux s’ils sont amenés à interrompre leur activité professionnelle, selon des modalités alignées sur celles appliquées aux salariés et travailleurs indépendants.

Voici les conditions de prise en charge des indemnités journalières pour les professionnels de santé libéraux (professions paramédicales) exposés personnellement au Coronavirus :

Situation Modalités de prise en charge
Professionnels de santé libéraux bénéficiant d’un arrêt de travail parce qu’ils sont atteints par le coronavirus. Prise en charge des IJ pendant la durée de l’arrêt de travail avec application d’un délai de carence de 3 jours
Professionnels de santé libéraux devant respecter une période d’isolement (ayant été en contact rapproché avec une personne diagnostiquée positive en coronavirus) Prise en charge des IJ sans application d’un délai  de carence

 

Professionnels de santé libéraux devant rester à domicile pour garder leur enfant concerné par une période d’isolement (cas des enfants scolarisés dans un établissement fermé ou des enfants domiciliés dans une zone identifiée comme zone de propagation du virus mais scolarisés en dehors) Prise en charge des IJ sans application d’un délai de carence

 

 

Ces mesures concernent toutes les interruptions d’activité liées à ces 3 situations à partir du 1er février 2020.

Les indemnités seront versées pour la durée de l’arrêt à hauteur de 72 euros par jour pour les professions paramédicales.

 

 

À voir aussi

Actualité des kinés.

Kinésithérapeutes : Covid19, que faire ?

Il est important que les professionnels de santé sachent réagir si un cas potentiel se déclare...

Lire la suite
Actualité des kinés.

Alerte sanitaire – Coronavirus 2019-nCOV

Dans le cadre de l’épidémie à nouveau coronavirus (2019-nCOV) sévissant actuellement en...

Lire la suite