Kinésithérapeutes et Covid-19 : dans quel cas et comment s’isoler ?

Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) estime que les définitions de « personne contact » ne s’appliquent pas à l’évaluation des contacts à risque d’un professionnel de santé survenus dans un contexte de soins.

Actualité des kinés.

L’isolement des professionnels contacts à risque d’un porteur du SARS-CoV-2, symptomatique ou non, ne doit pas être systématique, sauf pour les situations suivantes :

  • Si le professionnel devient symptomatique ;
  • En cas de doute sur la possibilité du soignant à respecter les mesures barrières permettant d’éviter la contamination des patients ou des autres professionnels de l’établissement : le soignant contact doit être mis en éviction dans les mêmes conditions que les contacts en population générale.

Consultez la fiche de synthèse du HCSP en téléchargement en fin d’article et le tableau récapitulatif ci-dessous :

Conduite à tenir par les professionnels de santé (source : HCSP)

Qu’est-ce qui est considéré comme un contact à risque pour le professionnel de santé ?

  • Un contact avec un patient porteur du SARS-CoV-2 si le soignant OU le patient ne porte pas de masque à usage médical.
  • La réalisation sans masque FFP2 de gestes à risque d’aérosolisation (intubation, kinésithérapie respiratoire) à un patient atteint de Covid-19.
  • Le contact prolongé (plus de 15 minutes dans un espace confiné) avec un soignant porteur du SARS-CoV-2 sans masque à usage médical.

Je suis porteur du SARS-Cov-2 et je dois cesser temporairement mon activité, vais-je être indemnisé ?

L’Assurance Maladie prend en charge dans certains cas, de manière dérogatoire, les indemnités journalières pour les professionnels de santé libéraux s’ils sont amenés à interrompre leur activité professionnelle. Ces indemnités sont d’un montant journalier de 72 € pour les professions paramédicales.

Comme pour tout patient, un arrêt de travail peut être établi par un médecin (arrêt de travail prescrit pour eux-mêmes par les médecins le cas échéant). Cet arrêt de travail est ensuite adressé à l’Assurance Maladie. Les indemnités journalières seront ensuite versées pour la durée de l’arrêt de travail prescrit. Plus d’informations sur le site de l’Assurance Maladie.

Je dois m’isoler mais le diagnostic de Covid n’est pas posé, vais-je être indemnisé ?

Il s’agit notamment de la période comprenant les délais pour effectuer un prélèvement et en obtenir le résultat, ou pour effectuer un second test en cas de symptômes (voir le tableau ci-dessus).

Comment organiser mon isolement ? Comment surveiller ma santé ?

Consultez les recommandations de Santé Publique France. Attention, les consignes d’isolement concernant les cas-contacts ne vivant pas sous le même toit que la personne malade ne sont pas valables pour les contacts survenus dans un contexte de soin, si les mesures d’hygiène ont été respectées.