Le Conseil national de l’ordre participe aux travaux du Ségur de la Santé

Actualité des kinés.

Le Comité Ségur National, placé sous la responsabilité de Nicole Notat, entame jeudi 4 juin une série de réunions rassemblant les principaux acteurs du monde de la santé qui se dérouleront jusqu’au 25 juin. Pascale Mathieu, la présidente du conseil national de l’ordre y participe afin de porter la voix des kinésithérapeutes.

Ces travaux reposent sur quatre piliers :

  • Carrières et rémunérations, sous la responsabilité de Nicole Notat,
  • Investissement / modèle de financement, sous la responsabilité d’Arnaud Vanneste, directeur général adjoint de l’Assistance publique – Hôpitaux de Marseille ;
  • Simplification des organisations et du quotidien, sous la responsabilité du Professeur Bertrand Fennol, de l’Inspection générale des affaires sociales ;
  • Fédération territoriale des acteurs de santé, sous la responsabilité de Jocelyne Wittervrongel, présidente de l’Union nationale des professions de santé (UNPS).

Pour nourrir les réflexions qui seront menées, les forces vives de la kinésithérapie et de la santé ont ouvert, le 26 mai des états généraux afin de proposer des solutions concrètes et pérennes pour transformer notre système de santé. Elles concernent notamment la reconnaissance des compétences des kinésithérapeutes, l’accès aux soins pour les patients, la formation initiale et continue, la valorisation des carrières des kinésithérapeutes salariés, les freins administratifs et financiers à l’exercice ou encore la coordination des différents professionnels de santé.

Il s’agit de permettre aux acteurs de la profession de porter haut et fort la voix des 96 000 kinésithérapeutes libéraux et salariés et des 12 000 étudiants, futurs professionnels, afin de défendre auprès des pouvoirs publics leur place au cœur du système de santé.

À voir aussi