2ème édition du Prix de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutesContribuer au développement d’un savoir disciplinaire

Actualité de l'ordre

A la veille des 70 ans de la kinésithérapie et de ses 10 ans, l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes organisait le 10 décembre à Nice son 1er colloque international dont le thème était « nécessité d’une discipline universitaire en kinésithérapie ».

A cette occasion les lauréats de la deuxième édition du Prix de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes ont été récompensés.

Ce prix a pour objectif de distinguer chaque année un mémoire de fin d’étude, un mémoire de master et une thèse de recherche. Ces travaux doivent contribuer à améliorer la qualité des pratiques, la sécurité des soins et le développement d’un savoir disciplinaire. Il entend ainsi valoriser les travaux réalisés par les étudiants et les kinésithérapeutes suivant un parcours universitaire, susceptibles d’influencer l’avenir de la kinésithérapie en France.

Les lauréats sont :

Catégorie ESPOIR qui récompense un mémoire de fin d’études:

1er prix

Bertrand FAUPIN :

Mémoire de fin d’études : «Efficacité d’une prise en charge en kinésithérapie chez des patients atteints de démences de type Alzheimer. Étude bibliographique.»

Université Claude Bernard Lyon 1 – Institut des Sciences et Techniques de la Réadaptation – Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie – Année universitaire 2014-2015.

2ème prix

Arnaud STUNER :

Mémoire de fin d’études : « Compression ischémique des points trigger du trapèze supérieur chez la personne âgée : quels effets sur l’amplitude cervicale ? »

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale– Juin 2015

Catégorie SENIOR, qui récompense un mémoire de Master 2 :

1er prix

Céline COFFINEAU :

Mémoire de Master 2 en Sciences de la Motricité. Spécialité « Contrôle Moteur » : « Co contractions du patient hémiparétique. Influence de la pathologie, de la modalité d’exercice et évaluation. »

Université Paris Sud – UFR STAPS – Laboratoire d’analyse du mouvement, CMPR LADAPT Loiret, AMILLY – Année 2015.

2ème prix

Thomas RULLEAU :

Mémoire de Master 2 en Sciences de la Santé et du Sport. Mention Sport, santé et société. Spécialité Ingénierie de la Rééducation, du Handicap et de la Performance Motrice : « La chronométrie mentale chez la personne âgée pathologique. Effet de l’heure de la pratique, du genre et de l’âge. »

Université de Poitiers – Faculté des Sciences du Sport – UFR Médecine et Pharmacie – Année universitaire 2012-2013.

Catégorie EXPERT qui récompense une thèse :

Prix

 

Laure COMBOURIEU-DONNEZAN :

Thèse : « Les bienfaits d’un programme simultané d’activité physique et d’entraînement cognitif sur les performances exécutives et motrices de personnes atteintes de troubles cognitifs légers. »

Université Paris Sud – UFR STAPS – Année 2015.

 

Madame Pascale Mathieu, la présidente du Conseil national a réaffirmé « sa détermination pour promouvoir une kinésithérapie toujours plus qualitative et exigeante au service des patients, et ce à l’échelle internationale. » Selon elle, le prix de l’Ordre « vise, pour l’ensemble de la profession, à refléter la place grandissante qu’occupe et que doit occuper la recherche au sein de la kinésithérapie, une discipline moderne en perpétuel mouvement. »