Accès direct en kinésithérapie : le cas de l’urgence

Le conseil national a lancé une campagne de communication sur l’accès direct et l’urgence en kinésithérapie rendu possible par la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016.

Actualité de l'ordre

La campagne de communication a été lancée à l’occasion d’un séminaire organisé par le conseil national de l’Ordre le vendredi 28 avril 2017 dans le cadre des Journées francophones de la kinésithérapie. Les organisations professionnelles de libéraux (FFMKR, SNMKR,Alizé), de salariés (CNKS, Unsa), la Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie (FNEK), l’Unakam, le Collège de la masso-kinésithérapie, le conseil scientifique du Conseil national, la Compagnie nationale des kinésithérapeutes experts et les URPS avaient répondu présents pour débattre de l’accès direct au cabinet du kinésithérapeute rendu possible, dans le cadre de l’urgence, par la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016.Les échanges ont permis de réfléchir au cadre légal et déontologique de l’accès direct, à l’étude de cas concrets et à la formation nécessaire pour garantir la qualité des soins et la sécurité des patients.

Vous trouverez, ci-après, les éléments de la campagne de communication en téléchargement (affiche+film).

Téléchargement de la vidéo « Accès direct »


Retrouvez ci-après l’affiche en téléchargement.

Documents
à télécharger