Développement professionnel continu

La formation continue : un devoir déontologique

Actualité des kinés.

La formation tout au long de sa vie professionnelle est un devoir pour ceux qui prennent en charge la santé des patients. Le Code de déontologie (Art. R. 4321-62.) impose au kinésithérapeute d’entretenir et de perfectionner ses connaissances.

Le développement professionnel continu (DPC) permet de répondre à cette obligation. Il a pour objectifs le maintien et l’actualisation des connaissances et des compétences ainsi que l’amélioration des pratiques. Chaque praticien doit justifier, sur une période de trois ans, de son engagement dans une démarche de DPC.

En 2017, le budget de l’Agence nationale du DPC pour le financement du DPC des professionnels libéraux et salariés était de 170,7 millions d’euros en 2017 dont 17 millions pour les kinésithérapeutes ce qui devait permettre de former 31% d’entre eux.

Il n’est pas trop tard pour suivre une formation d’ici la fin de l’année. Renseignez-vous sur www.mondpc.fr