La liberté d’installation menacée

Communiqué commun kinésithérapeutes-orthophonistes pour le retrait d’un amendement au Senat

Actualité de l'ordre

Dans un communiqué commun, l’Ordre, les organisations représentatives des masseurs-kinésithérapeutes, la FNEK, ainsi que les organisations professionnelles d’orthophonistes exigent le retrait d’un amendement au projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).

Ce texte, déposé par des sénateurs du groupe socialiste et républicain obligerait les néo-diplômés à une durée minimum d’expérience professionnelle acquise dans un établissement de santé avant toute possibilité d’installation en libéral.