Les étudiants en kinésithérapie peuvent voter pour les instances des universités

Un décret paru au Journal officiel de la république Française du 29 novembre permet désormais aux étudiants suivant une formation universitaire d’une durée d’au minimum trois ans conduisant à un diplôme d’Etat d’auxiliaire médical de prendre part au vote pour les instances de l’Université.

Le Conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes salue cette mesure d’équité portée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et soutenue par celui des Solidarités et de la Santé.