Développement professionnel continu : un nouvel espace pour les professionnels

Actualité des kinés.

L’Agence nationale du Développement Professionnel Continu (ANDPC), qui assure le pilotage du DPC pour l’ensemble des professionnels de santé salariés et libéraux de France  a ouvert un nouvel espace qui vous est dédié. Attention, après le 30 juin seuls ceux qui auront activé leur compte pourront participer à une action de DPC. Si vous étiez déjà inscrit sur l’ancienne plateforme (mydpc.fr), il faut rapidement activer votre nouveau compte.

Depuis le 26 mai 2021, les mises à jour concernant votre situation (changement de coordonnées bancaires, changement d’exercice…) se font exclusivement sur ce nouvel espace. Si les informations qui y sont indiquées ne sont pas à jour, informez-en votre Conseil départemental qui modifiera vos données pour qu’elles soient transmises à l’ANDPC. Vous pouvez prendre connaissance ici du circuit de mises à jour de vos données.

Par ailleurs, après le 30 juin 2021, vous devrez avoir impérativement activé votre compte sur le nouvel espace avant toute inscription à une action de DPC.

Comment activer son compte sur le nouvel espace ?

Authentifiez-vous sur le nouvel espace avec les mêmes identifiant et mot de passe que sur le site mondpc.fr et suivez les différentes étapes d’activation de compte.

Cette démarche est incontournable pour valider votre éligibilité à la prise en charge par l’Agence et permet de réserver les fonds de l’Agence aux seuls professionnels à qui ils sont dédiés.

Quelques conseils pratiques pour gagner du temps dans ces démarches

  • Munissez-vous de votre numéro RPPS ou ADELI ;
  • N’attendez pas le 30 juin 2021, ou la veille de votre action de DPC, pour activer votre nouveau compte ;
  • Assurez-vous auprès de votre Conseil départemental que votre situation est bien à jour dans le tableau avant de vous authentifier sur le nouvel espace.

Découvrez « 6 conseils pour activer votre compte » ainsi qu’une FAQ pour répondre aux questions que vous pourriez poser.

Rappelons que la formation continue est une obligation légale inscrite dans le code de déontologie pour les kinésithérapeutes et que tous les trois ans, tout professionnel de santé doit attester qu’il s’est formé, a évalué sa pratique et géré ses risques professionnels. Pour en savoir plus.