Mise en quarantaine des tests rapides antigéniques Vivadiag

Actualité des kinés.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été informée de l’obtention dans plusieurs officines en France, de résultats faussement positifs survenus avec le test rapide antigénique VivaDiag Test Rapide SARS-CoV-2, commercialisé par la société VivaChek.

Les investigations menées montrant que les performances de ce dispositif ne sont pas garanties, la Direction générale de la santé demande aux professionnels de santé pratiquant des tests antigéniques, dont les kinésithérapeutes de ne plus l’utiliser et, par mesure de précaution de  mettre  en quarantaine ceux qui seraient en leur possession. La conduite à tenir concernant les tests placés en quarantaine sera précisée par l’ANSM à l’issue des investigations.

La DGS demande également aux professionnels concernés de contacter les personnes qui auraient été testées positives avec ces dispositifs dans les 7 derniers jours et de :

  • les informer du risque de faux positif,
  • les orienter vers la réalisation d’un test moléculaire (RT-PCR) pour confirmation
  • en présence d’un contexte clinique évocateur, leur recommander de consulter un médecin.

Plus d’informations ICI