Prime « Ségur2 » : les kinésithérapeutes salariés peuvent en bénéficier

A compter d’avril 2022, certains kinésithérapeutes salariés peuvent bénéficier de la prime « Ségur2 », calculée sur la base de l’ancienneté. Pour cela, il faut :

  • Avoir un contrat à durée déterminée (CDD) ou un contrat à durée indéterminée (CDI)
  • Être en temps complet ou partiel
  • Exercer au sein d’un établissement de santé ou médico-social

Cette prime, pour un salarié à temps complet, est fixée comme suit :

  • jusqu’à 3 ans d’ancienneté : 52 euros brut mensuel ;
  • de 4 ans à 14 ans d’ancienneté : 58 euros brut mensuel ;
  • de 15 ans à 20 ans d’ancienneté : 62 euros brut mensuel ;
  • à partir de 21 ans d’ancienneté : 70 euros brut mensuel.

La prime « Ségur2 » est proratisée pour les salariés à temps partiel et s’ajoute aux rémunérations brutes des bénéficiaires. Elle donne lieu à une mention distincte sur le bulletin de salaire.

 

 

Source : Journal officiel de la République française du vendredi 1er avril 2022 (https://solidarites-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2022/2022.8.sante.pdf)