Rencontres interprofessionnelles de la Miprof : les kinésithérapeutes mobilisés contre les violences faites aux femmes

Actualité des kinés.

Les rencontres interprofessionnelles de la mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (Miprof), qui se tiendront en direct sur internet le mardi 17 novembre, auront pour thème : « se former pour mieux protéger : la formation des professionnels, un enjeu majeur de la lutte contre les violences faites aux femmes. »

Michel Paparemborde, conseiller et membre du bureau du Conseil national et Thomas Graffin, juriste au Conseil national, interviendront aux côtés de Raphaëlle Gautiez et Valentine Largillière de la Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie (FNEK) ainsi que Karine Langlois, directrice de l’Efom à Paris lors d’une table ronde sur le sujet : les masseurs-kinésithérapeutes : des professionnels de santé mobilisés pour mieux se former sur les violences faites aux femmes. Les résultats des enquêtes réalisées auprès praticiens et des étudiants seront dévoilés et un guide pédagogique à la disposition des praticiens sera présenté, ainsi que le modèle de certificat à rédiger par les kinésithérapeutes en cas de violences.

Au cours de ces rencontres qui seront ouvertes par Elisabeth Moreno, ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, la formation des avocats pour accompagner les victimes dans leur parcours judiciaire ainsi que l’action des pharmaciens et pharmaciennes pour accueillir et orienter une femme victime de violences seront des sujets également abordés.

L’inscription à ces rencontres est gratuite et ouverte aux professionnels de santé, voici le lien du programme et le lien vers la page d’inscription.