Tests antigéniques rapides : votre kiné peut désormais vous tester

Depuis le 3 décembre 2020, les kinésithérapeutes formés à cet effet peuvent effectuer des tests antigéniques rapides en cabinet.

Un moyen de contribuer à faciliter le dépistage du Covid-19 afin d’en limiter la propagation.

Qu’est ce qu’un test antigénique ?

Le test antigénique permet de détecter les antigènes que produit le virus SARS-CoV-2. Il cherche à déterminer si la personne est infectée au moment du test.

Sachez que ce test est destiné à vous donner une indication et ne remplace pas un diagnostic établi à partir d’un test RT-PCR permettant de déterminer la présence du génome du SARS-CoV-2.

Comme le test RT-PCR, il consiste en un prélèvement par voie nasale avec un écouvillon.

Avec un résultat disponible en 15 à 30 minutes, ces tests antigéniques, pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, permettent la mise en œuvre sans délai des mesures d’isolement et de contact tracing.

Quand effectuer le test antigénique rapide ?

Le test est prioritairement réservé aux personnes symptomatiques et doit être utilisé dans un délai inférieur ou égal à quatre jours après l’apparition des symptômes.

L’ Assurance Maladie précise que ces personnes symptomatiques doivent remplir toutes les conditions suivantes :

  • âge inférieur ou égal à 65 ans ;
  • absence de comorbidité / absence de risque de développer une forme grave de la maladie ;
  • le résultat du test de référence RT-PCR ne peut être obtenu dans un délai de 48 heures ;
  • le test antigénique est réalisé dans un délai inférieur ou égal à 4 jours après le début des symptômes ;

Secondairement, les tests antigéniques s’adressent également aux cas contacts identifiés. Le test est à faire :

  • Soit 7 jours après le dernier contact à risque s’ils s’agit de surveiller les personnes qui auraient pu être contaminées au sein d’un cluster ;
  • Soit immédiatement en cas de contact réguliers et rapprochés, comme par exemple au sein d’un couple ou d’une famille.

Sont aujourd’hui exclues du test antigénique rapide :

  • Les personnes asymptomatiques ;
  • Les personnes symptomatiques depuis plus de 4 jours.

Que dois-je faire si j’ai des symptômes et que mon test est positif ?

Isolez-vous 7 jours à partir de la date du début des symptômes.

Vous devez contacter votre médecin traitant, si ce n’est pas lui qui a réalisé le test, afin d’échanger avec lui sur les recommandations sanitaires .

Pour alerter et protéger vos proches, vous pouvez vous déclarer cas positif dans l’appli TousAntiCovid. Un code à 6 caractères alphanumériques ou un QR code à scanner est à récupérer auprès du professionnel de santé qui réalise le test. Il sera à enregistrer dans l’application dans l’heure qui suit.

À l’issue de ces 7 jours, si vous avez de la fièvre, vous devez maintenir l’isolement 48h après qu’elle a cessé. Si vous n’avez pas de fièvre, vous pouvez sortir et reprendre le travail en veillant à porter un masque chirurgical et en évitant pendant 7 jours le contact avec des personnes fragiles.

Que dois-je faire si j’ai des symptômes et que mon test est négatif ?

Si le résultat est négatif, le professionnel de santé qui a réalisé le test invitera les personnes symptomatiques âgées de 65 ans ou plus et les personnes qui présentent au moins un facteur de risque, tel que défini par le Haut Conseil de la santé publique, à consulter un médecin (si celui-ci n’est pas le professionnel qui réalise le test) et à confirmer ce résultat par un test RT-PCR.

Pour tous, si le résultat est négatif, il conviendra de continuer à observer rigoureusement les gestes barrières. Si des symptômes compatibles avec la Covid-19 apparaissent, alors il conviendra de faire un test.

Que dois-je faire si je suis cas contact et que mon test est positif ?

  • → Si vous avez des symptômes ou si des symptômes apparaissent: isolez-vous 7 jours supplémentaires à partir du début des symptômes. Dans le cas où vous auriez de la fièvre, vous devez maintenir l’isolement 48h après qu’elle a cessé. Si vous n’avez pas de fièvre, vous pouvez sortir et reprendre le travail en veillant à porter un masque chirurgical et en évitant pendant 7 jours le contact des personnes fragiles.
  • → Si vous n’avez pas de symptômes : isolez-vous 7 jours supplémentaires à partir de la date du test, puis sortez d’isolement