Les étudiants en kinésithérapie peuvent désormais devenir aide-soignants

Actualité des étudiants

Un arrêté datant du 3 février 2022 prévoit la possibilité pour les étudiants en kinésithérapie d’effectuer des vacations en tant qu’aide-soignant et même, d’obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant pour ceux étant en échec ou en arrêt d’étude.

 

Vous êtes étudiants et vous souhaitez effectuer des vacations en tant qu’aide-soignant :

Vous devez soit être admis en deuxième année dans un institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK), soit être inscrit dans un IFMK participant à une expérimentation sur le fondement des dispositions de l’article 39 de la loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche.

Vous devez aussi avoir obtenu 52 crédits européens, dont 18 liés :

  • aux stages que vous avez effectués ;
  • à l’unité d’enseignement 1 « Santé publique » ;
  • à l’unité d’enseignement 2 « Sciences humaines et sciences sociales » ;
  • à l’objectif 3 de l’unité d’enseignement 3 « Sciences biomédicales » ;
  • à l’objectif 4 de l’unité d’enseignement 7 « Evaluation, techniques et outils d’interventions dans les principaux champs d’activités ».

 

En dehors de votre parcours de formation, vous pouvez être employé à titre temporaire par un établissement de santé et médico-social pour réaliser des activités d’aide-soignant à condition d’être affecté au sein d’une équipe comportant au moins un infirmier diplômé d’Etat présent lors de vos soins.

 

Si vous respectez toutes ces conditions et que vous effectuez des vacations en tant qu’aide-soignant, vous devez être sous contrat de vacation ou sous contrat à durée déterminée. Celui-ci doit être signé au plus tard à votre deuxième jour de travail.

Il doit préciser :

  • la période pour laquelle vous êtes recruté ;
  • la durée hebdomadaire de travail ;
  • la rémunération qui devra être alignée sur la rémunération réglementaire correspondant à un agent titulaire du premier échelon du premier grade du corps concerné ou sur le salaire minimum conventionnel de l’emploi occupé

 

Pour obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant suite à l’échec ou l’interruption de vos études

Si vous souhaitez obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant par le préfet de la région dans laquelle vous avez accompli votre scolarité au sein d’un IFMK ou d’un établissement participant à une expérimentation sur le fondement des dispositions de l’article 39 de la loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche , vous devez :

  • Etre titulaire de l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2 en cours de validité
  • Avoir validé un stage de 4 semaines sous la responsabilité du directeur d’un institut de formation d’aide-soignant
  • Ne pas avoir validé votre diplôme d’Etat ou avoir interrompu vos études après avoir été admis en deuxième année en ayant 52 crédits européens dont 18 liés :
    • aux stages ;
    • à l’unité d’enseignement 1 « Santé publique » ;
    • à l’unité d’enseignement 2 « Sciences humaines et sciences sociales » ;
    • à l’objectif 3 de l’unité d’enseignement 3 « Sciences biomédicales ».

 

Si vous avez interrompu votre formation depuis 3 ans et que vous souhaitez obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant, vous devrez suive une formation d’actualisation des connaissances dans un institut de formation d’aide-soignant. La section compétente pour le traitement pédagogique des situations individuelles des élèves de l’institut de formation déterminera les blocs de compétences à valider.

 

Attention, vous ne pouvez pas obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant si vous avez fait l’objet :

  • d’une sanction disciplinaire d’exclusion de la formation prononcée par la section compétente ;
  • d’une exclusion définitive pour acte incompatible avec la sécurité des personnes prises en charge (sauf avis contraire de la section compétente pour le traitement pédagogique des situations individuelles des étudiants).