Entraide : l’art de Philippe Raymond au service des autres

Quand il ne dessine pas ou ne peint pas, Philippe Raymond pratique la kinésithérapie. Ou peut-être est-ce l’inverse. Difficile à dire tant les deux passions de ce kinésithérapeute semblent intimement liées. Quand il n’est pas dans son cabinet d’Offranville en Seine-Maritime, Philippe Raymond se livre à sa passion pour l’art graphique. Une passion qu’il partage avec ses amis à coup de cartes de vœux ou de dessins humoristiques.

C’est ainsi que depuis le début du confinement, il envoie quotidiennement aux groupes  de discussion qui se sont constitués pour vaincre l’isolement et maintenir un peu de lien entre chacun, un dessin en rapport avec la Covid et la profession de kinésithérapeute. Ce sont ces illustrations qu’il a décidé de vendre pour soutenir le fond d’entraide du conseil de l’ordre. C’est plus de 600 euros que le kinésithérapeute normand a donné au conseil national pour alimenter le fonds d’entraide destiné à aider les praticiens victimes de la crise sanitaire.

Il faut dire que l’entraide est un peu dans les gênes de cet homme investi dans la vie professionnelle depuis des années entre engagement syndical puis ordinal. Philippe Raymond est notamment secrétaire général du conseil départemental de l’Ordre de Seine-Maritime et membre titulaire du conseil régional de l’ordre de Normandie.

Outre le dessin humoristique, Philippe Raymond pratique le Land Art. Il a participé à de nombreux concours en France comme à l’étranger. Ses œuvres lui sont inspirées par les paysages qu’il photographie puis revisite sur la toile avec ses pinceaux et ses couleurs. Il a même exercé son art de manière éphémère sur les plages normandes de Varengeville-sur-Mer en Seine-Maritime créant à même les rochers des œuvres exposées au plus grand nombre.

Les dessins de Philippe Raymond sont toujours en vente au bénéfice des praticiens en difficulté. Découvrez-les sur son compte Facebook : Mamadou Raymond