FAQ Confinement #2 pour les kinésithérapeutes

Actualité des kinés.

Afin de mieux vous répondre durant cette nouvelle période de confinement, nous avons établi cette Foire Aux Questions que nous mettrons régulièrement à jour.

Les cabinets des kinésithérapeutes restent-ils ouverts ?

Oui ! Les cabinets des kinésithérapeutes restent ouverts pendant le confinement. Vous trouverez en téléchargement ci-dessous une affiche pour en informer vos patients.

La carte professionnelle ordinale suffit-elle pour mes déplacements pour me rendre au cabinet ?

Votre carte professionnelle ordinale vous dispense d’établir une attestation quotidienne dans le cadre des déplacements liés à votre activité professionnelle. Téléchargez votre carte.

Que doivent faire les patients pour se rendre au cabinet ?

Ils doivent remplir l’attestation dérogatoire de déplacement dans l’appli Tous Anti Covid et cocher la case « Consultations, examens et soins ne pouvant être ni assurés à distance ni différés et l’achat de médicaments.« 

À défaut, ils peuvent la compléter sur papier libre ou l’imprimer.

Les balnéos doivent-elles être fermées ?

Ce sont les ARS qui décident de l’ouverture des bassins, la réponse diffère selon les régions. Pour les régions où ils restent ouverts, il convient de se reporter au guide pratique de l’Ordre pour les mesures d’hygiène.

Quels masques dois-je porter lors des soins ?

Patients et kinésithérapeutes doivent porter des masques chirurgicaux en permanence. Pour les exercices de kinésithérapie respiratoire ou de rééducation maxillo-faciale nécessitant de retirer le masque, le kinésithérapeute doit porter un masque FFP2 idéalement complété par une visière

Quid des patients à risque de développer une forme grave de Covid-19 ?

Pour les patients à risque, il est recommandé de privilégier les soins à domicile et le télésoin quand cela est possible.

Les personnes considérées comme à risque sont :

  • les personnes âgées de 70 ans et plus ;
  • les patients aux antécédents cardiovasculaires: hypertension artérielle compliquée, accident vasculaire cérébral ou  coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;
  • les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;
  • les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée  et les malades atteints de cancer sous traitement.
  • les femmes enceintes au 3e trimestre

Quelle est la position du CNOMK concernant le fait que certains EHPAD refusent l’accès aux kinésithérapeutes qui y travaillent habituellement ?

Nous considérons que les soins aux personnes âgées en Ehpad doivent être poursuivis, mais le directeur peut s’y opposer. Si tel est le cas, nous vous conseillons d’alerter le conseil départemental de l’ordre, et de faire un signalement à l’Agence régionale de santé (délégation territoriale).

Je devais être remplacé la semaine prochaine et mon remplaçant s’inquiète car il n’habite pas la même région et a peur d’effectuer un déplacement entre département pendant le confinement. Pouvez vous me confirmer que son contrat de remplacement le protégera d’éventuelles amendes ?

La carte professionnelle devrait suffire, en cas de doute, compléter par une attestation et produire éventuellement la copie du contrat de remplacement.

Les remplaçants sont nombreux à avoir des contrats qui sautent et les semaines à venir vont être compliquées. La demande de remplacements est bien supérieure à l’offre. Et nous nous retrouvons sans contrat. Une aide est-elle envisagée ?

Une demande d’entraide est possible via votre conseil départemental. Un fonds spécial Covid a été mis en place et sera renouvelé si nécessaire.

Nous allons accueillir progressivement des élèves de 3ème pour leur stage découverte en entreprise. Qu’en est-il de vos directives à ce sujet ?

L’Éducation nationale a prévu des dispenses en raison de la pandémie. Le Conseil national n’est pas favorable à ces stages, seuls les étudiants en kinésithérapie doivent être accueillis.