France – Québec, où en sommes-nous ?

Actualité des kinésithérapeutes

Le CNOMK s’est engagé dans une procédure commune avec l’OP.P.Q (l’Ordre Professionnel de la Physiothérapie du Québec) pour faciliter cette reconnaissance mutuelle des qualifications des professionnels qui souhaitent exercer au Québec et en France.

L’engagement à conclure un « arrangement » a été signé par l’OPPQ, le CNOMK et le Ministère de la Santé le 18 janvier 2011.

L’arrangement officiel a été signé à Paris le 6 octobre 2011 en présence du Premier Ministre du Québec, Monsieur Jean Charest, de la Directrice générale de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) Madame Annie Podeur, de la Présidente de l’OPPQ, Madame Lucie Forget, et du Président du CNOMK, Monsieur Jean-Paul David.

L’arrangement prévoit des mesures de compensation pour combler une différence substantielle relative au titre de la formation, aux connaissances et aux compétences des professionnels demandeurs. Ces mesures de compensation sont déterminées par les autorités compétentes françaises et québécoises, leur contenu et modalités : stages d’adaptation et épreuves d’aptitude sont actuellement en cours d’élaboration. Un avenant qui précisera les mesures détaillées des compensations exigées doit être signé en 2012.

Le CNOMK espère aboutir sur ce dossier en collaboration avec la DGOS courant 2012.