Les moins de 55 ans ayant déjà reçu une dose d’AstraZeneca recevront en rappel un vaccin à ARNm dans un délai de 12 semaines après la première injection

La Haute Autorité de Santé vient de se prononcer.

Actualité des kinés.

Vous avez été très nombreux à vous mobiliser pour vous faire vacciner contre le Covid-19 et nous nous en félicitons. Mais, à la suite de remontées de cas d’événements thromboemboliques de localisations inhabituelles, la HAS a recommandé de réserver VAXZEVRIA (AstraZeneca) aux personnes âgées de plus de 55 ans. Cela a bien sûr suscité de nombreuses interrogations chez les kinésithérapeutes de moins de 55 ans ayant déjà reçu une première dose de VAXZEVRIA.

Aujourd’hui, 9 avril 2021, la HAS a rendu son avis concernant la stratégie vaccinale pour les moins de 55 ans ayant déjà reçu une dose d’AstraZeneca.

En résumé : L’administration d’une seule dose de ce vaccin étant insuffisante pour garantir une protection durablement efficace, la HAS recommande aujourd’hui de compléter le schéma vaccinal pour cette population avec un vaccin à ARNm dans un délai de 12 semaines après la première injection.

C’est ce qu’on appelle la stratégie du « prime boost ». Il s’agit de recourir à un schéma de vaccination en deux étapes utilisant pour la deuxième injection (boost) un vaccin relevant d’une technique différente de la première (prime) et appelée « prime-boost hétérologue ». De nombreux arguments sont en faveur de cette stratégie, déjà mise à profit dans le contexte du développement de certains vaccins (VIH notamment) et qui s’est avérée plus efficace que l’approche de prime-boost homologue (injections strictement identiques) au cours d’études de phase 1 et 2 chez l’homme. Il est également important de souligner que les vaccins actuellement utilisés ou majoritairement en cours de développement dans la vaccination anti-SARS-CoV-2 ciblent le même antigène (protéine S), ce qui permet de soutenir cette stratégie.

Ainsi, au vu de l’existence d’un rationnel scientifique et de données encourageantes, la HAS recommande d’utiliser une dose d’un des vaccins à ARNm actuellement disponibles (COMIRNATY®  (vaccin Pfizer) ou vaccin Covid-19 Moderna) en remplacement de l’administration de la deuxième dose chez les personnes de moins de 55 ans ayant reçu une première dose du vaccin VAXZEVRIA. De plus, elle préconise de faire cette vaccination avec un intervalle de 12 semaines entre les doses.

Nous vous invitons donc dès à présent à contacter le médecin ou le centre  qui vous a fait votre première injection et à prendre rendez-vous dans un centre de vaccination afin de bien respecter le délai de 12 semaines après la première injection.