L’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes présent à la Conférence annuelle de l’ISCP

Le vendredi 15 octobre 2021, Nicolas Pinsault, vice-président du Conseil national, a représenté l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes lors de la conférence annuelle de l’Irish Society of Chartered Physiotherapists (ISCP). Cette année, le thème était : « Les 4P, soins de santé prédictifs, préventifs, participatifs, personnalisés ! ».

Actualité de l'ordre

Cette conférence, suivie par de nombreux participants provenant de toute l’Union Européenne, a débuté par un discours d’accueil en présence d’Emma Stockes, présidente de World Physiotherapy.

De nombreux intervenants ont animés cette journée. Le rôle de la profession a été mis en valeur par Paul Reid, directeur général du Health Service Executive (organe national de coordination des services de santé). Il a insisté sur l’importance de la kinésithérapie dans nos systèmes de santé. Les kinésithérapeutes ont un rôle de protection de nos concitoyens dans une période très troublée par la pandémie mais aussi par d’autres menaces, comme les cyber-attaques dont ont été victimes les Irlandais. Selon lui, « la confiance est un élément fondamental de nos sociétés. Les professionnels de santé ont et méritent la confiance de la population. »

Essentielle à la profession, la démarche scientifique a aussi été abordé avec l’intervention du professeur de la faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Nottingham, Roger Kerry. Il a analysé les défis et limites de la manière dont la profession entreprend son activité scientifique et de recherche. Il a alors proposé de fonder un cadre de recherche scientifique plus contemporain et humaniste, capable d’englober les soins de santé centrés sur la personne et la variation individuelle.

Un point a ensuite été effectué sur les dernières avancées et innovations de la kinésithérapie. Chris Littlewood, professeur à la Manchester Metropolitan University a présenté les dernières recherches sur la chirurgie et la rééducation de la coiffe des rotateurs, et Anna Campbell, professeure à la Edinburh Napier University, a ouvert la discussion sur la réadaptation du cancer basée sur l’exercice physique.

D’autres sessions étaient accessibles en sessions parallèles en petits groupes, pour favoriser les échanges et la mise en réseau.

Enfin, cette conférence a été clôturée par un moment d’échanges dédié à la pandémie et au covid long.

Le saviez-vous ?

L’ISCP est un organisme professionnel national qui représente plus de 3 000 kinésithérapeutes agréés en Irlande.