Circulation alternée en Ile-de-France.

Actualité des patients

Afin de limiter l’ampleur et les effets sur la santé de l’épisode de pollution qui touche en ce moment l’Ile-de-France, un dispositif de circulation alternée est mis en œuvre à Paris et dans 22 communes limitrophes de la petite couronne lundi 17 mars à partir de 5 heures 30.

Dans ce périmètre, seuls certains véhicules seront autorisés à circuler ce jour-là et tant que le dispositif sera activé.

La mesure de circulation alternée s’applique à Paris et dans les 22 communes suivantes :

  • du département des Hauts-de-Seine (92) : Montrouge, Malakoff, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine,  Levallois-Perret et Clichy ;
  • du département de la Seine-Saint-Denis (93)  : Saint-Ouen, Pantin, Le Pré Saint Gervais, Les Lilas,Bagnolet, Montreuil, Aubervilliers et Saint-Denis ;
  • du département du Val-de-Marne (94) : Vincennes, Saint-Mandé, Charenton-le-Pont,  Ivry-sur­ Seine, Le Kremlin-Bicêtre  et Gentilly ;
  • à l’exclusion de l’A86 pour les parties des communes concernées qu’elle traverse. Ceci permet en effet un transit routier normal autour de la zone de restriction parisienne, en articulation avec la Francilienne.

Certains véhicules ne sont pas concernés par les mesures de restriction : c’est le cas, notamment des véhicules des professions médicales et paramédicales.

Pour l’appréciation de ces dérogations, la Préfecture de police précise que les fonctionnaires de police ont reçu des instructions de discernement en fonction des situations d’urgence qui pourraient se présenter à eux.

L’Ordre recommande cependant de limiter autant que possible vos déplacements en véhicule.

Pour de plus amples renseignements : Préfecture de Police de Paris