FAQ Sortie de confinement

Actualité des patients

La sortie progressive du confinement ne doit pas nous faire oublier que le Covid-19 circule toujours et que le respect des règles sanitaires est plus que jamais nécessaire si nous voulons endiguer l’épidémie et permettre à tous d’évoluer dans un environnement sûr.

Voici donc un certain nombre de questions auxquelles nous répondons ici, valables tant pour l’exercice salarié que libéral.

Tests et isolement pour les kinésithérapeutes

Je suis cas contact, que dois-je faire ?

Sont considérées comme cas contact à risque, les personnes :

  • Ayant partagé le même lieu de vie qu’un cas confirmé ou probable ;
  • Ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes-contacts à risque;
  • Ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins ;
  • Ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel …) pendant au moins 15 minutes consécutives ou cumulées sur 24 heures avec un cas ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement ;

Et n’ayant pas été en mesure de mettre en œuvre une protection efficace pendant toute la durée du contact: hygiaphone ou autre séparation physique (vitre) ; masque chirurgical ou FFP2 porté par le cas OU le contact; masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR ou équivalent porté par le cas ET le contact.

Si cela est votre cas, vous devez :

  1. Vous isoler 7 jours depuis le dernier contact avec la personne positive.
  2. Prendre un RDV pour passer un test au 7e jour après le contact.

Si durant l’isolement, vous présentez des symptômes, prenez rendez-vous avec votre médecin et faites immédiatement un test virologique.

  • → Si le test est positif, isolez-vous 7 jours supplémentaires à partir du début des symptômes. Dans le cas où vous auriez de la fièvre, vous devez maintenir l’isolement 48h après qu’elle ait cessé. Si vous n’avez pas de fièvre, vous pouvez sortir et reprendre le travail en veillant à porter un masque chirurgical et en évitant pendant 7 jours le contact des personnes fragiles.
  • → Si le test est négatif, continuez l’isolement de 7 jours après votre dernier contact et prenez l’avis de votre médecin.

Si vous n’avez pas de symptômes, maintenez l’isolement et faites le test au 7ème jour.

  • → Si le test est positif et que vous n’avez pas de symptômes,  isolez-vous 7 jours supplémentaires à partir de la date du test, puis sortez d’isolement.
  • → Si le test est négatif, vous pouvez sortir d’isolement.

À noter : Une doctrine dérogatoire peut être appliquée aux professionnels de santé de ville (libéraux ou salariés) mais également aux personnels d’une structure ambulatoire, sociale ou médico-sociale (cabinet médical, officine de ville, centre de santé, laboratoires de biologie médicale, centre de santé de l’EFS, transporteurs sanitaires, SAAD, SSIAD, SPASAD…) au regard des tensions que peut engendrer la mise en «quarantaine» des sujets contacts à risque :

  • Les sujets contacts à risque ne font pas l’objet d’une «quarantaine» et peuvent continuer leur activité professionnelle;
  • Ils sont tenus de porter un masque chirurgical et de respecter les mesures barrières notamment la distanciation physique. Au besoin, leur poste de travail peut faire l’objet d’une adaptation pour limiter au maximum les contacts avec le public ou les autres personnels. Les temps de pause et de restauration doivent également être organisés afin de d’assurer une limitation des contacts;
  • Un protocole sanitaire strict doit être appliqué au cours de l’activité professionnelle: nettoyage et désinfection des locaux ou du domicile, lavage des mains très régulier, changement du masque régulier…;
  • Ils surveillent leur température deux fois par jour et l’apparition de tout signe clinique. Si le sujet contact présente des symptômes susceptibles d’être en rapport avec une infection à Covid-19, il fait l’objet d’un isolement strict et immédiat;
  • Les sujets contacts à risque sont testés au septième jour suivant le dernier contact (un test dès que possible -puis sept jours après -est recommandé pour les sujets contacts à risque partageant le même foyer qu’un cas confirmé). Les modalités sont les suivantes:
    • En tant que sujet contact à risque, ces derniers sont prioritaires pour les prélèvements et le rendu des analyses;
    • Si le résultat est positif, le cas fait l’objet d’un isolement.
    • S’il est négatif, la personne continue son activité professionnelle avec respect strict des mesures barrières et de la distanciation physique et port rigoureux du masque.

Cette doctrine dérogatoire ne doit pas s’appliquer de façon systématique, mais uniquement lorsque l’éviction de toutes les personnes contacts à risque est de nature à compromettre la conduite de l’activité de soins de ville ou l’accompagnement des personnes à domicile.Pour toute personne à risque de formes graves la quarantaine doit être respectée.

J’ai des symptômes, que dois-je faire ?

Si vous présentez des symptômes du Covid-19 même légers, vous devez vous isoler immédiatement.

Pour rappel, les principaux symptômes sont : toux, fièvre, fatigue, difficultés à avaler, douleurs musculaires, perte de goût et d’odorat, douleurs thoraciques, essoufflement.

  1. Consultez votre médecin
  2. Faites un test virologique

 

  • → Si le test est positif : isolez-vous 7 jours à partir de la date du début des symptômes. À l’issue de ces 7 jours,si vous avez de la fièvre, vous devez maintenir l’isolement 48h après qu’elle ait cessé. Si vous n’avez pas de fièvre, vous pouvez sortir et reprendre le travail en veillant à porter un masque chirurgical et en évitant pendant 7 jours le contact des personnes fragiles. À noter : Aucune mesure dérogatoire à l’isolement des personnes positives symptomatiques n’est possible.
  • → Si le test est négatif, vous pouvez arrêter votre isolement selon l’avis de votre médecin.

J’ai été testé positif, que dois-je faire ?

Vous restez isolé 7 jours après la date du prélèvement.

  • Si des symptômes apparaissent pendant votre isolement :
    • Rappelez votre médecin.
    • Isolez-vous 7 jours supplémentaires à partir du début des symptômes. Si vous avez de la fièvre au 7ème jour, isolez-vous 48h supplémentaires après la fin de la fièvre.
  • Si aucun symptôme ne se déclare :
    • Sortez d’isolement après les 7 jours.
    • Pendant 1 semaine : évitez le contact avec des personnes vulnérables et portez systématiquement un masque chirurgical.

 

Les masques

Quand porter un masque ? Quel type de masque porter ?

Patients et kinésithérapeutes doivent porter des masques chirurgicaux en permanence. Pour les exercices de kinésithérapie respiratoire ou de rééducation maxillo-faciale nécessitant de retirer le masque ainsi que lors des prélèvements pour des tests PCR, le kinésithérapeute doit porter un masque FFP2 idéalement complété par une visière.

Peut-on réutiliser les masques ? Comment les entretenir ?

Retrouvez nos conseils dans l’article : Quelques astuces pour bien vivre avec son masque et l’entretenir

Les balnéos doivent-elles être fermées ?

Ce sont les ARS qui décident de l’ouverture des bassins, la réponse diffère selon les régions. Pour les régions où ils restent ouverts, il convient de se reporter au guide pratique de l’Ordre pour les mesures d’hygiène.

Quelle est la position du CNOMK concernant le fait que certains EHPAD refusent l’accès aux kinésithérapeutes qui y travaillent habituellement ?

Nous considérons que les soins aux personnes âgées en Ehpad doivent être poursuivis, mais le directeur peut s’y opposer. Si tel est le cas, nous vous conseillons d’alerter le conseil départemental de l’ordre, et de faire un signalement à l’Agence régionale de santé (délégation territoriale).

 

À voir aussi

Quelques astuces pour bien vivre avec son masque et l’entretenir

2020 aura été l’année où nous avons appris à vivre avec un...

Lire la suite
Actualité des patients

FAQ Confinement #2 pour les patients

Afin de répondre au mieux aux questions des patients durant cette période de confinement, nous...

Lire la suite
Actualité des kinés.

FAQ Confinement #2 pour les kinésithérapeutes

Afin de mieux vous répondre durant cette nouvelle période de confinement, nous avons établi...

Lire la suite